3 recettes simples pour fabriquer votre savon maison

3 recettes simples savon maison


Quand j’ai commencé à fabriquer mes savons à la maison (c’était bien avant de démarrer mon aventure en professionnel), j’ai vraiment joué à l’apprenti sorcier. 😅

Il faut dire que le terrain de jeu était (et est toujours !) tout simplement immense ! J’avais à ma disposition un peu toutes les huiles végétales possibles et imaginables, que je me faisais un immense bonheur de saponifier par le grand truchement de la soude.

Vas-y que j’inventais, parfois en dépit de tout bon sens, les formules les plus abracadabrantes !

Et vous savez quoi ? Au final, j’obtenais bien du savon. Parce que quand on met un corps gras au contact de la soude caustique, et bien ça saponifie, peu importe l’origine du corps gras.

Sauf que les savons que j’obtenais n’étaient franchement pas à la hauteur… Ils mettaient des plombes à sécher, s’usaient trop vite, et pire, rancissaient au bout de quelques mois !

Bref, mon bel enthousiasme ne me conduisait qu’à une seule chose : le gaspillage.

Comme je le rappelle toujours lorsque j’anime des ateliers, si nous fabriquons nos savons, c’est aussi et surtout dans une logique de réduction de nos déchets, et pas seulement parce que c’est fun (bon, c’est quand même super drôle de fabriquer du savon !).

Donc, pour respecter cette logique, il faut que les savons que nous fabriquions puissent se conserver dans le temps. C’est à dire plusieurs années, et pas seulement quelques semaines !

Et qu’ils se bonifient au fil des années (deuxième impératif).

Pour cela, pas de secret : c’est une question de formulation. Seule votre formule de base vous permettra d’obtenir des savons de qualité.

Bien sûr, il existe des recettes extraordinaires et très complexes, mais ce n’est pas l’objectif de cet article. Aujourd’hui, je vais vous donner 3 recettes de base qui vous permettront d’obtenir, avec deux ou 3 huiles grand maximum, des savons d’excellente qualité.

Les 3 recettes de base pour fabriquer du savon maison

Comme vous allez le voir, ces trois recettes contiennent uniquement des huiles que vous pourrez trouver facilement dans votre supermarché préféré.

Je vous invite à les choisir bio, parce que je ne vois pas l’intérêt de fabriquer son savon si c’est pour choisir des gras de piètre qualité (mais ce n’est qu’un avis personnel).

Ces 3 recettes nécessitent, pour être mises en œuvre, de connaître les techniques de saponification à froid et/ou de saponification au chaudron (saponification à chaud).

Recette n°1 : le savon bi-huile

C’est certainement la recette la plus simple, mais qui vous permet d’obtenir un savon d’excellente qualité. Personnellement, c’est encore aujourd’hui une de mes formules préférées.

Composition : 

Seul défaut de cette formule : le savon obtenu aura une jolie couleur crème absolument pas pratique si vous souhaitez colorer votre savon (le bleu va virer au vert, etc.). Heureusement, pour remédier à cela, voici la deuxième recette.

Recette n°2 : le savon bi-huile blanc

Ici, on replace l’huile d’olive par de l’huile de tournesol haut oléique. Attention, il ne faut pas confondre cette huile avec de l’huile de tournesol conventionnelle qui est fragile et sujette au rancissement. Le tournesol haut oléique est issu d’une variété particulière de tournesol qui permet d’obtenir une huile qui résiste à la chaleur et possède des propriétés très similaires à l’huile d’olive grâce à sa haute teneur en acide oléique (plus de 75%). Vous la trouverez facilement en magasin bio sous l’appellation « huile de friture » (vérifiez bien la composition sur l’étiquette).

Composition : 

Grâce à cette recette, vous obtiendrez un savon bien blanc que vous pourrez colorer exactement de la manière dont vous le souhaitez.

Recette n°3 : le savon tout doux !

Même si les deux recettes précédentes sont topissimes, en dépit de leur simplicité, on peut parfois vouloir un savon ENCORE plus doux : pour cela, on ajoutera dans son savon un beurre végétal qui donnera à votre savon des propriétés nourrissantes encore plus importantes.

Personnellement, mes deux beurres végétaux préférés sur cette recette sont :

Ces beurres seront ajoutés à hauteur de 10 à 20% de la recette. Vous constaterez que je n’ai pas choisi ici le beurre de cacao : en dépit de ses indéniables propriétés, le beurre de cacao est particulièrement intéressant pour apporter de la dureté dans des formules plus complexes.

Composition 1 : 

  • 60% huile d’olive ou huile de tournesol haut oléique
  • 30% huile de noix de coco
  • 10% beurre de karité ou beurre de mangue

Composition 2 (la variante encore plus douce ! ❤️) : 

  • 50% huile d’olive ou huile de tournesol haut oléique
  • 30% huile de noix de coco
  • 20% beurre de karité ou beurre de mangue

Vous avez des questions sur ces 3 recettes ? N’hésitez pas à les poser en commentaires ! 😊

18 réflexions sur “3 recettes simples pour fabriquer votre savon maison”

  1. Merci Lionel.
    Je vais tenter une des deux options de la 3e recette, avec le beurre de mangue et seulement 20% de coco. Les deux autres, sont chouettes avec 20% de coco (30, j’ai pas essayé).
    Je crois que je fais partie des gens que le karité, lorsqu’il est avec d’autres ingrédients, ne réussit pas trop. Alors que quand je me mets directement du beurre de karité sur la peau, ça va très bien. C’est vraiment très bizarre! Si d’ailleurs tu as un début d’explication à cela, je suis preneuse.

    1. Hello Agnès, je t’avoue que je suis un peu comme toi : je n’apprécie pas plus que ça le karité dans les savons. Je le dose en général à pas plus de 10%. Je préfère d’autres beurres comme le beurre de mangue, ou même certains gras animaux comme le saindoux ou la graisse de canard.

  2. Bonjour Lionel, que penses tu d’une recette avec seulement 20% de coco ?
    Parce que 30 % même avec du karité ce n’est pas très doux pour les peaux ultra-sensible, même avec un surgras de 9…

    Moi je fais souvent 70% olive 15% coco et 15% karité. Penses tu dans ce cas que le savon va rancir plus vite ?
    Où alors faire 60 % olive 20 % karité et 20 % coco 🙂

    1. Les 3 recettes sont des recettes de base, mais on peut tout à fait modifier les proportions, à condition se garder un savon équilibré. 😊

  3. Catherine Descamps

    Bonjour à toutes et tous, dans mes savons, je mets toujours de l huile de ricin de 5 à 10%. Qu’en pensez vous.. donnez moi svp vos proportions idéales. Avec olive,coco,karité et ricin…

    1. Bonjour Catherine, il n’y a pas de proportion « idéale » ni de formule « idéale » ! Tout dépend des huiles que nous utilisons, et de non goûts. C’est ça qui est génial en savonnerie, c’est un univers infini. Concernant l’huile de ricin, c’est une huile très stable, qui amène beaucoup de dureté et de la mousse. Personnellement, je la dose jusqu’à 30% dans mes savons. Très belle journée !

  4. Bonjour
    Je viens de découvrir votre site. Merci bcp. J apprends énormément.
    J aimerais rajouter de l argile rose à la composition 2. Pouvez vous svp m aider pour le pourcentage ?
    Merci d avance
    Bonne journée noelia

    1. Bonjour, pour les argiles, je recommande généralement de ne pas dépasser les 5% du poids des huiles. Au delà, votre savon risque d’être friable.

  5. Bonjour à tous, et merci pour ces recettes Lionel.
    Tu évoques le saindoux dans une de tes réponses; est-il possible de mettre juste huile d’olive et saindoux et, si oui, dans quelles proportions, à ton avis, s’il te plaît ? Merci !

    1. Bonjour, oui sans aucun souci ! Perso, j’aime bien le doser à 30%, mais tu peux augmenter ta proportion de saindoux sans problème : c’est un gras très résistant et qui a de belles propriétés en savonnerie.

  6. Beurre de mangue , très envie d’essayer mon dernier test est avec l huile de Barbassu. Verdict dans 3 semaines … mais par cette chaleur le démoulage était sport ! Je découvre ton site, garce à Delphine 🙏 enchantée et merci pour tous ces conseils

  7. Bonjour Lionel
    Je vais tenter un premier savon maison la semaine prochaine (normalement j aurai tout le matériel nécessaire….) et j avoue ne pas réussir à me décider sur ma 1e recette . J ai peur de rater et de me démotiver, alors que je sais que passer au savon solide va sauver ma peau (j en ai déjà utilisés des fait-main et pr le coup ça change tout), il faut juste que je trouve le bon dosage pr ma peau très sèche et très sensible. Parmi les 3 recettes que tu proposes, laquelle me conseillerais tu pour me « faire la main » et éviter un 1er échec ?
    Bravo pr ton blog que je découvre à l instant et qui va très certainement devenir une mine d or et un site de référence pour moi !
    Merci d avance pr tes conseils !

    1. Bonjour Magali, et excuse ma réponse très tardive ! Pour une première recette, je te conseille quelque-chose de très simple, comme un bi-huile olive / coco avec 8% de surgras. Tu auras un savon très doux pour ta peau, et cela te permettra d’apprendre à maitriser tous les aspects de la fabrication avant de te lancer dans une recette plus complexe.

  8. Bonjours,
    si je suis allergique à l’huile de noix de coco, est-ce que je le remplace par autre chose ou je peux juste le supprimé de la recette et mettre du beurre de karité à la place.

  9. Bonjour
    Pour ma part, faisant mes savons avec ma fille je les réalise avec la lessive de soude !
    Ma recette phare est quasi identique que votre 1ere recette (simple et efficace !)
    Par contre on m’a donné du brou de noix… vous avez une recette avec cet ingrédient ? Je pensais essayer en remplaçant l’huile d’olive par ce brou…

    1. Hello Fab ! Effectivement, on peut tout à fait remplacer le fait de fabriquer sa propre lessive par de la lessive de soude toute prête, ce n’est pas un souci.
      Concernant le brou de noix, attention, mais ce n’est pas une huile : vous ne pourrez pas remplacer l’huile d’olive de votre savon par ce brou. En général, le brou de noix est utilisé en cosmétique naturelle comme colorant pour les cheveux. Vous pouvez donc l’utiliser dans un shampoing, à condition bien entendu qu’il soit utilisé sur des cheveux bruns. Il viendra en ajout : vous pouvez le doser entre 1 et 5% en fonction de l’intensité que vous souhaitez. Gardez par contre bien à l’esprit que ce shampoing aura une action « colorante » même si légère.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions, je suis à votre disposition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :